Caractéristiques cliniques des enfants avec comorbidité TSA et TDAH

L'équipe recherche du Centre de Ressources Autisme Languedoc-Roussillon publie un nouvel article intitulé "Clinical characteristics of children with ASD and comorbid ADHD: Association with social impairment and externalizing and internalizing behaviours" dans le journal Research in Developmental Disabilities

Publié le

Clinical characteristics of children with ASD and comorbid ADHD: Association with social impairment and externalizing and internalizing behaviours

Florine Dellapiazza, Lee Audras-Torrent, Cécile Michelon, Amaria Baghdadli

Résumé de l'article

Contexte : Le trouble du spectre autistique (TSA) et le trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) sont deux conditions fréquemment associées (TSA + TDAH). Cependant, il existe peu d'études sur les caractéristiques cliniques des patients diagnostiqués TSA et TDAH. Ici, nous avons cherché à 1) comparer les difficultés sociales, les troubles internalisés (anxiété, dépression) et externalisés (opposition, déficit attentionnel) parmi quatre groupes d'enfants: TSA + TDAH, TSA isolé, TDAH isolé, et développement typique  (TD) et 2) examiner leur association  avec la symptomatologie TSA et / ou TDAH.

Méthode : Cette étude a inclus 186 enfants âgés de 6 à 12 ans: TSA isolé (n = 98), TSA + TDAH (n = 29), TDAH isolé (n = 28) et TD (n = 31).

Résultats : Les résultats ont montré que les enfants des groupes TSA + TDAH et TSA isolé présentaient davantage de difficultés d’ordre social comparativement au groupe ayant un TDAH isolé. De plus, le groupe TDAH isolé présentait plus de difficultés attentionnelles que ceux du groupe TSA isolé. Les troubles internalisés et externalisés étaient plus fréquents dans tous les groupes présentant un trouble du neuro-développement comparativement au groupe présentant un développement typique. De plus, les problèmes de comportement extériorisés étaient liés à la sévérité du TDAH dans les groupes TSA + TDAH et TDAH isolé, tandis que les troubles internalisés étaient davantage liés à la sévérité du TSA.

Conclusions : Ces résultats mettent en évidence des besoins spécifiques des enfants présentant un TSA et un TDAH ce qui souligne la nécessité d'individualiser leurs interventions.

 

Lire l'article  : https://doi.org/10.1016/j.ridd.2021.103930