Publication du study protocole de l'étude FRATSA

Les troubles du neuro-développement (TND) sont fréquents en population pédiatrique. Ils sont aussi plus fréquents dans les fratries d’enfants avec Trouble du spectre de l’autisme (TSA) qui selon la Haute Autorité de Santé (HAS) doivent faire l’objet d’une surveillance développementale spécifique insuffisamment organisée en France.

Publié le

En termes de santé publique et de recherche, les caractéristiques et besoins des fratries doivent être mieux connus et leur surveillance développementale mise au point et évaluée.

 

L'objectif principal de l'étude FRASTA est d'évaluer la faisabilité et l'acceptabilité d'un processus de dépistage standardisé sur un large échantillon de fratries (384 frères et sœurs d'enfants présentant un TSA confirmé). La première étape du processus consistera au dépistage du TND par des questionnaires que les parents rempliront en ligne via une plateforme web. Ces questionnaires standardisés ont pour objectif de dépister les TND les plus fréquents (TSA, Trouble Développemental des Coordinations, troubles des apprentissages, Trouble Déficitaire de l’Attention avec Hyperactivité, trouble du langage) et de recueillir les inquiétudes parentales. Si le résultat à un de ces questionnaires est positif, un entretien clinique avec un psychologue sera proposé, avant l'orientation vers les dispositifs de diagnostic et prise en charge, si nécessaire. Environ 12 mois après la deuxième étape, les parents seront contactés par téléphone pour recueillir le diagnostic établi suite aux orientations. Leur niveau de satisfaction concernant le processus de dépistage leur sera alors demandé. Sur la base d'un taux de participation attendu de 50%, pour estimer ce taux avec une précision de 5%, il est nécessaire de dépister 384 sujets.

 

L'étude FRASTA est coordonnée par le docteur V. GONNIER (Centre ressources autisme Languedoc Roussillon), le CHU de Montpellier en est le promoteur.

Lien vers la publication :  https://bmjopen.bmj.com/content/13/1/e066520